Armoiries

Municipalité de
Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

ArmoiriesMunicipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
Le jeudi 14 novembre 2019 à 18:50

Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

Profil statistique

Présentation générale
Occupant le 1er rang pour sa superficie de territoire, Saint-Hubert représente la quatrième municipalité rurale la plus populeuse de la MRC de Rivière-du-Loup. Sur le plan démographique, Saint-Hubert a réussi, entre 2001 et 2006, à renverser la tendance en présentant un bilan démographique positif.
Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

Sujet :

Occupant le 1er rang pour sa superficie de territoire avec ses 192,76 km2, Saint-Hubert représente la cinquième municipalité rurale la plus populeuse de la MRC, avec un poids démographique de 3,7 %. La municipalité de Saint-Hubert dessert principalement la population résidant dans son noyau villageois et dans l’aire rurale immédiate qu’elle polarise. Toutefois, elle exerce un certain rayonnement supralocal en raison, notamment, de la présence de l’enseignement de niveau secondaire qui y est offert et qui dessert les municipalités environnantes. Selon le projet de Schéma d’aménagement et de développement révisé de la MRC de Rivière-du-Loup, la municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup vit une dynamique d’urbanisation très particulière et unique au sein de la MRC. Alors que pour l’ensemble des autres municipalités de la MRC, les constructions, à des fins résidentielles, se concentrent dans les périmètres d’urbanisation, c’est quelque peu différent à Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup. Une très grande majorité des nouvelles constructions résidentielles ont été implantées hors du périmètre d’urbanisation en bordure des trois principaux lacs : de la Grande Fourche, Saint-Hubert et Saint-François. Plus de 400 maisons de villégiature, se retrouvant sur les rives de ces trois lacs, génèrent des retombées économiques significatives pour la municipalité. L’agriculture et la foresterie sont également des bases importantes de l’économie locale.

Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup fait face à de grands défis comme municipalité de 3e couronne dans le cadre géographique de la MRC. Pensons au maintien de services, à la consolidation et au développement de son économie locale, à l’attraction de nouveaux arrivants et à la rétention des citoyens. Dû à sa position géographique (plus de 35 km de Rivière-du-Loup et Cabano), Saint-Hubert se doit de maintenir des services de base répondant aux besoins de sa population et des populations avoisinantes. Dans ce sens, le partenariat, la concertation et la recherche constante de projets novateurs sont, sans contester, des gages de réussite.

Le projet de Schéma d’aménagement et de développement révisé de la MRC de Rivière-du-Loup identifie trois sites d’intérêt esthétique, soit les trois lacs et leur pourtour. Puis, le marécage du lac de la Grande-Fourche a été reconnu comme étant un territoire d’intérêt écologique, identifié par le gouvernement provincial à titre d’habitat faunique.

Secteur tertiaire

Dans le secteur tertiaire, outre les services municipaux et de l’éducation, trente deux commerces et services ont pignon sur rue. Par ailleurs, Saint-Hubert présente une offre touristique intéressante. Plusieurs centaines de résidences de villégiature bordent les trois lacs de la municipalité (de la Grande-Fourche, Saint-Hubert et Saint-François).


Aérienne village complet 2019 (Auteur : Josée Ouellet)

PORTRAIT DU MILIEU
Population totale (nombre de personnes)
2001 :
1322
2006 :
1422
2011 :
1235
2016 :
1279
  • Le Recensement 2016 de Statistique Canada démontre que l’évolution démographique de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup décroit. Entre 2006 et 2016, la population a décliné de plus de 10 %. Toutefois, le décret de population du ministère des Affaires municipales et de l’Habitation affiche une croissance depuis 2016.
  • Les estimations de population réalisées par ISQ3 révèlent que la population saint-hubertine affichait 1 423 en 2018.
  • La municipalité a connu 6 périodes de croissance en 10 ans. Entre 2013 et 2018, le taux de croissance annuel moyen de la population est de 12,1 pour mille; alors qu’il est de 0,0 pour la MRC et de 6,8 pour le Québec. Saint-Hubert démontre une capacité à retenir et à attirer des populations.

Taux de croissance (Auteur : Josée Ouellet)


Taux de croissance 2019 (Auteur : Josée Ouellet)

Tranche d’âge2001200620112016
0 à 445606560
5 à 14190135110130
15 à 191201107555
20 à 2480956560
25 à 54535550440390
55 à 64160210240285
65 à 74105155145180
75 et +80105100125
Répartition de la population selon l’âge
  • Les 35 ans et moins représentent 33,2 % de la population de Saint-Hubert. Entre 2011 et 2016, la population des 0-14 ans présente une variation démographique positive et plus élevée que la moyenne territoriale.
  • Les strates d’âge formant la population active se sont effritées. Une situation qui risque de s’accentuer dans le temps.
  • En 2016, 23,8 % de la population de Saint-Hubert est âgée de 65 ans et plus, comparativement à 18,2 % en 2006.
  • Dans la dernière décennie, l’âge médian a augmenté pour atteindre en 2016, 53 ans et dépasse ainsi largement la moyenne territoriale.


Mobilité
  • En comparant les données de 2016 à celles de 2011, l’analyse tend à démontrer que le territoire de Saint-Hubert présente une relative attractivité. Toutefois, les enjeux d’attraction et de rétention de nouveaux arrivants et de nouvelles mains-d’oeuvre restent des défis importants, à l’image de bien d’autres municipalités du Québec.
Caractéristiques des familles2001200620112016
Nombre total de familles380420370395

Évolution des ménages et des familles
  • En 2016, 29,2 % des ménages étaient composés d’une personne seule, 65,5 % vivaient en couple et 4,4 % étaient à la tête d’une famille monoparentale.
  • En dix ans, le nombre de ménages, le nombre de familles (2 personnes et plus) ainsi que celui de familles monoparentales ont baissé.
  • D’une quinquennale à l’autre, le pourcentage de personnes vivant seules s’accroît.
  • Le nombre moyen de personnes par ménage ainsi que le nombre moyen de personnes par famille ont baissé, s’établissant respectivement à 2,2 et à 2,7.


Nombre de personnes dans la famille2016
1 personne165
2 personnes250
3 personnes55
4 personnes50
5 personnes ou plus40
Revenus après impôt des familles et des ménages de Saint-Hubert
  • Revenu moyen des familles : 65 344 $
  • Revenu moyen des ménages : 54 272 $
  • Ayant un faible revenu après impôt : 12,8 % (12,9 % pour la MRC)
    • 65 ans et plus : 25 % (21,2 % pour la MRC)



Éducation et effectif scolaire
  • Dans la dernière décennie, le niveau de scolarité de la population saint-hubertine a augmenté.
  • La proportion de gens de formation professionnelle se distingue avec les territoires de la MRC et du Québec. Elle est nettement plus élevée.
  • En hausse avec le dernier recensement, le taux de gens possédant des études universitaires se situe toutefois en bas des moyennes territoriale et provinciale.

  • L’enseignement préscolaire et primaire ainsi que la formation de 1re à la 3e secondaire se donne à l’école des Vieux-Moulins de Saint-Hubert.
  • L’enseignement secondaire dernier cycle se donne à Rivière-du-Loup.
  • Depuis cinq ans, les effectifs scolaires affichent de la stabilité.
  • L’école est fréque ntée par une centaine d’élèves dans le secteur préscolaire/primaire et il y a 33 élèves de niveau secondaire.
  • Quant aux niveaux d’enseignement professionnel et collégial, ils sont offerts à Rivière-du-Loup.



Diplomation 2019 (Auteur : Josée Ouellet)

Effectif scolaire (Auteur : Josée Ouellet)

Santé, services sociaux et vie communautaire
  • Sur le plan de la santé et des services sociaux, la population bénéficie des services d’une coopérative de santé Elle offre les services d’un médecin généraliste, d’une infirmière clinicienne et technicienne, d’une chiropraticienne, d’une nutritionniste, d’un kinésiologue, d’une massothérapeute, d’un service de prélèvement sanguin, de vaccination pour les bébés et les adultes et d’ateliers santé. Une pharmacie déploie ses services dans la municipalité. Les citoyens ont également accès, à moins de 17 km, d’un point de service d’un CLSC. Puis, ils peuvent compter sur un centre hospitalier régional et de nombreux services de santé spécialisés dans la ville-centre à 40 km de là.
  • Rattachés au Centre de la petite enfance de Rivière-du-Loup (CPE), quatre responsables de garde en milieu familial offrent des places pour une capacité d’accueil totale de 27 enfants. De plus, l’école des Vieux-Moulins offre un service de garde en milieu scolaire.
  • On retrouve, dans la municipalité, une résidence privée pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes de 24 logements.
  • 15 unités de HLM desservent les personnes âgées de 50 ans et plus. Cependant, aucun de ces logements n’est accessible aux familles à faible revenu.
  • Augmentation du nombre d’utilisateurs de la bibliothèque municipale. Elle a desservi pour l’année 2018-2019, plus de 52,1 % de sa population (696 abonnés), avec un total de prêts de 2 862, soit 2,1 prêt par habitant.
  • La population est desservie par le transport adapté et collectif de Vas-Y.
  • Saint-Hubert compte un ensemble de sites et d’équipements récréatifs, dont un aréna, un camping avec une plage municipale et différentes salles communautaires qui desservent la population et qui permettent la tenue d’activités de loisirs tant d’hiver que d’été. Une ressource municipale est responsable de l’organisation d’une programmation d’événements et d’activités sportives et socioculturelles, tant pour les jeunes que pour les adultes.
  • La municipalité a adopté la Politique familiale et des aînés.

Politique familiale et des ainés

Secteur des entreprises

Secteur primaire
  • 263 fermes sur le territoire de la MRC, dont 32 fermes à Saint-Hubert.
  • Légère augmentation du nombre de fermes et stabilité du nombre d’hectares de terres en culture.
  • Valeur totale du capital agricole (actifs) des fermes se fixait, en 2016, à 32,3 millions de dollars, soit 10,6 % du capital agricole de la MRC.
  • 6 millions $ de revenus agricoles bruts, soit un ratio de 9,1 % des revenus totaux de la MRC.
  • L’élevage de bovins, la production laitière ainsi que l’acériculture dominent le secteur primaire de Saint- Hubert.
  • Présence et croissance d’une production laitière, végétale et acéricole biologiques sur le territoire.

Secteur secondaire
  • Sur 102 entreprises manufacturières qui fournissent plus de 4 138 emplois pour l’ensemble du territoire de la MRC, 6 d’entre-elles se retrouvent à Saint- Hubert avec un total de 15 emplois, représentant ainsi moins de 1 % de l’emploi manufacturier de la MRC.
  • Par ailleurs, la MRC de Rivière-du-Loup dispose de trois parcs industriels et de plusieurs zones industrielles municipales dont une est localisée à Saint-Hubert avec 12 000 mètres carrés (m2) disponibles sur 34 000.
  • 8 entreprises de la construction sur 140 pour l’ensemble du territoire proviennent de Saint-Hubert.

Secteur tertiaire
  • Il y a quelque 32 établissements tels que grossistes, commerces de détail, entreprises de services personnels et domestiques, entreprises en héberge- ment et restauration, regroupant 4,0 % de l’offre territoriale. Il y a 5 entreprises en transport sur 80 dans la MRC.
  • Sur le plan touristique, plusieurs centaines de résidences de villégiature bordent les trois lacs de la municipalité (De la Grande Fourche, Saint-Hubert et Saint-François). Au lac de La Grande Fourche, on trouve une plage municipale, avec possibilité de randonnée de kayak, de pédalo et un camping qui permettent aux touristes de profiter des beautés de cette région.



Habitation

Mode d’occupation
  • En 2016, on dénombrait 565 ménages à Saint-Hubert, 85,7 % étaient propriétaires de leur logement, représentant une augmentation en cinq ans.
  • La proportion des ménages (propriétaires et locataires) consacrant 30 % et plus du revenu aux coûts d’habitation a augmenté. En cinq ans, le taux est passé de 5,7 % pour s’établir en 2016 à 13,5 %; alors qu’il s’est légèrement amenuisé pour le territoire de la MRC, s’établissant en 2016 à 15,3 %.
  • Les maisons individuelles non attenantes représentent 88,4 % de tous les logements privés occupés en 2016.
  • On retrouve, dans la municipalité, une résidence privée pour personnes âgées autonomes et semi-autonomes de 24 logements.
  • Le nombre de logements sociaux, communautaires et abordables est resté stable. 15 logements subventionnés (HLM) sont accessibles aux citoyens.

Performance du marché de l’habitation

    ÉVOLUTION DES MISES EN CHANTIER POUR SAINT-HUBERT
  • En 2018, 182 permis de construction ont été émis, comparativement à 216 en 2017. Il y a eu 20 constructions neuves depuis 2016.

    LE MARCHÉ IMMOBILIER
  • La valeur moyenne des logements est de 139 726 $; alors qu’elle est de 191 409 $ pour le territoire de la MRC et de 290 484 $ pour la province.

    ÉVOLUTION DE LA VALEUR FONCIÈRE
  • En 2018, la valeur des propriétés de Saint-Hubert s’élève à plus de 142,1 millions de dollars. À partir de l’année de référence 2011-2012, le taux de croissance annuel moyen de la richesse foncière uniformisée affiche 4,6 %; alors qu’il est de 3,5 % pour le territoire de la MRC (donnée non présentée).



Valeur foncière (Auteur : CLD)

Profil statistique 2019

Profil de la municipalité2016 (2 250 ko)

Copyright © 2010-2019 Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup - Tous droits réservés.