Armoiries

Municipalité de
Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

ArmoiriesMunicipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
Le mercredi 28 juin 2017 à 13:27
Armoiries

Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup

Histoire de la municipalité

Présentation générale
L’étendue territoriale de Saint-Hubert comprend une partie des cantons Demers (majeure partie), Hocquart et Whitworth. Le canton Demers (1873), de forme irrégulière, se situe à mi-chemin entre Rivière-du-Loup et le lac Témiscouata, et limité au sud par une route près du mont Citadelle.
Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup
À l'agenda

13 mai 2017

Nouvelle politique familiale et des ainés - C’est avec beaucoup de plaisir et de fierté que nous vous présentons une version renouvelée de notre politique familiale et des ainés.

Sujet :

moulin à farine
L’étendue territoriale de Saint-Hubert comprend une partie des cantons Demers (majeure partie), Hocquart et Whitworth.

Le canton Demers (1873), de forme irrégulière, se situe à mi-chemin entre Rivière-du-Loup et le lac Témiscouata, et limité au sud par une route près du mont Citadelle. Le terrain, de bonne qualité, est quelque peu rocheux en certains endroits des huit rangs.

Le canton Hocquart (1920) est situé à une trentaine de kilomètres à l’est de Rivière-du-Loup. Les rangs 5, 6 et 7 sont couverts d’érables. Peu habité, son économie se résume à l’exploitation forestière et à une agriculture marginale pratiquée sur des sols pauvres. Gilles Hocquart (1694-1783), intendant de la Nouvelle-France, a assuré le parachèvement du chemin du roi sur la rive gauche du fleuve.

De 1869 à 1874, les premiers Saint-Hubertins sont des Valcourt, Desbiens, Turcotte, Tremblay, Cimon, Martin, Malenfant, Morin, Ouellet, Poirier, Dion, Pelletier, Thériault.

En 1885, la paroisse est érigée canoniquement.

La municipalité est établie en 1894.

De 1879 à 1931, le bureau de poste se nomme « Chemin Taché », nom de la voie de communication, longue de 209 milles, commencée vers 1860, laquelle devait relier Bellechasse à Matapédia. Le promoteur, Étienne-Pascal Taché (1795-1865) était commissaire des Terres de la Couronne.

Saint-Hubert, évêque en Belgique, mort en 727, est le patron des chasseurs. Sa fête est célébrée le 3 novembre.

presbytère

La première messe est célébrée en 1876 pour les vingt-cinq familles. La chapelle, construite en 1878, sera déménagée. L’église actuelle est érigée en 1900, au 2e rang du canton de Demers. Le premier presbytère faisait partie de la chapelle; les suivants datent de 1900 à 1984.

De 1870 à 1886, Saint-Hubert est mission de Saint-François-Xavier-de-Viger. Les registres de Saint-Hubert s’ouvrent en 1886 au moment de l’érection civile et religieuse. De 1891 à 1946, les rangs 8 et 9 de Saint-François-Xavier-de-Viger sont annexés à Saint-Hubert. En 1892, arrive le premier curé alors qu’une partie de Saint-Cyprien s’ajoute à la municipalité.

La Comission scolaire est fondée en 1880. De 1949 à 1969, les Sœurs du Saint-Rosaire sont éducatrices.

À l’époque de la colonisation, l’endroit était fortement renommé comme lieu de pêche et de chasse.

En 1875, deux moulins à scie et un moulin à farine sont bâtis. En 1891, Honoré Massé réorganise le moulin; pour déménager, en 1901, le moulin à scie sur la rue Massé. L’exploitation forestière y a connu un essor considérable.

Aujourd’hui, les Industries Massé et D’Amours poursuivent, avec la scierie, l’œuvre de plusieurs générations. D’abord présentée comme une économie de subsistance, l’agriculture, avec ses fermes laitières et ses animaux à bœufs, devient une source d’économie importante.

Population
  • en 1875 : 120 habitants
  • en 1890 : 420 âmes et 67 familles
  • en 1935 : 2 168 et 192 familles
  • en 2011 : 1392 habitants et 420 familles
Copyright © 2010-2017 Municipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-LoupMunicipalité de Saint-Hubert-de-Rivière-du-Loup - Tous droits réservés.